Nouvelles du Japon

 

Enfin des nouvelles allez vous dire……

 

Oui, se connecter à Internet est très facile dans ce pays si l’on a le téléphone portable qui va bien, ce qui n’était pas mon cas le mien ne voulant même pas téléphoner…..

Les cafés Internet sont rares et je préférais profiter de ma famille plutôt que passer du temps sur Internet.

1679435341.JPG

petite promenade nocturne dans le parc où on fait du camping sauvage

 

Les premiers jours à Kobe et Osaka se sont passés à essayer d’organiser la logistique pour la suite du voyage et à apprendre ce nouveau pays. Ça n’a pas été facile tant ce pays est différent de ceux que j’ai déjà visité et il est très difficile de comprendre certains mode de fonctionnement. Par rapport au reste de l’Asie la vie est très chère. L’hébergement entre autre, même dans les campings, heureusement le camping sauvage est très bien accepté. J’ai donc cherché le camping d’Osaka, pour éviter l’hôtel qui est hors de prix, 92€ la nuit pour cinq personnes, contrairement à beaucoup de pays, ici on paye au nombre de personnes. On ne peut pas prendre une chambre pour deux et dormir à cinq dedans. Il y a des caméras de surveillance partout et c’est impossible de « truander ».

 

Le dernier jour avant de quitter Osaka, on est parti faire des courses en ville, acheter des cartes détaillés, du gaz et diverses petites choses qui leur manquait. On a parqué nos vélos dans un endroit avec d’autres vélos malgré le panneau d’interdiction car on nous a dit que si on restait dans le coin c’était possible.

Heureusement qu’à midi Thomas à voulu aller chercher quelque chose à manger dans la remorque car la police était en train d’embarquer tous les vélos, ils coupent les antivols à la pince et mettent les vélos sur un camion. Quand Thomas est arrivé il ne restait plus que nos trois vélos à embarquer…

Leur premier contact avec le Japon n’aurai pas été super alors que c’est un pays très agréable si l’on respecte les règles, comme eux les respectent.

Après trois jours passé au camping d’Osaka, où Caroline et les enfants se sont fait mangé par les moustiques,

1310696974.jpg

qui malheureusement ne nous lâcherons pas pendant tous le séjour, on a pris la route de Nara.

 

1819234949.JPG

 

 

571223488.JPG

C’est très difficile de trouver une place dans un camping si l’on n’a pas réservé (pas facile quand on est en vélo….). A la tombé de la nuit on s’arrête dans un hôtel au bord de la route et on demande les prix pour dormir tout les cinq. Après avoir parlementé un bon moment ils acceptent de nous donner une chambre pour cinq moyennant un petit supplément. Il y avait des photos de chaque chambre dans le hall et Léonie choisie la chambre avec le lit à baldaquin comme dans « les châteaux de princesse ».

620447661.JPG

un vrai lit de princesse pour Léonie

Une fois dans la chambre et après avoir fermé la porte impossible de ressortir, il fallait payer à un automate situé dans la chambre pour déverrouiller la porte. C’est alors que l’on a compris qu’on était dans un « love hôtel », on aura encore une fois l’occasion d’utiliser ce genre d’hôtel, mais après ils nous refuseront l’entrée car ils ne veulent pas accepter les enfants…. Pourtant Léonie adorait ces hôtels, avec leur lit de princesse.

Les premiers jours ont été difficiles car en plus du mauvais temps, (la saison des pluies avait joué les prolongations) on ne trouvait pas de camping et quand on en trouvait un il nous refusait car on n’avait pas réservé. On a dû parlementer une heure un jour avant d’être accepté dans un camping entièrement vide et une autre fois ils nous ont envoyer dans un parc faire du camping sauvage, alors qu’il y avait visiblement de la place dans le camping.

Faire du vélo au Japon est très agréable, les Japonais conduisent très bien et sont très fair-play, les petites routes sont bien entretenues mais malheureusement les pentes sont terribles (jusqu’à 25%),

205920655.JPG

ce qui nous a obligé à faire des détours pour suivre les rivières.

2065187343.JPG

Les gens sont extrêmement gentils et tous les jours les filles ont reçu des petits cadeaux.

1510822733.jpg

Un ours en peluche pour chacune

Deux fois nous avons été invité à dormir chez l’habitant (ce qui n’est pas une habitude en Asie). La première fois dans un temple shintoïste, le prêtre a qui l’on demandait si l’on pouvait dormir dans le parc voisin du temple, nous a finalement offert une salle dans le temple.

1186181050.JPG

on avait 40 m² au moins

278286349.JPG

La deuxième fois dans une église protestante, après que trois dames rencontrées dans un magasin où on faisait nos courses, nous ont emmenée chez le prêtre à cause du passage du typhon dans la région.

1930741047.JPG
163779762.JPG
1053550297.JPG

En plus des moustiques qui nous agressaient en permanence, dans un camping au bord de la mer une chenille s’en ai pris au tapis de sol de ma tente et la déchiré en trois endroits. Dans ce camping il y avait aussi des crabes et on pensait que c’était eux les coupables.

Nous avons rencontré quelques cyclistes, Taka un japonais qui a passé une journée avec nous et nous a appris beaucoup de choses sur le Japon.

1209164899.JPG

et une famille française avec deux enfants, partie pour un an de voyage et qui en était à leur premier jour de vélo.

348529674.JPG

(il y a sur cette photo un échantillon de  tout ce qui se fait en matière de vélo spécial ou d’accessoire)

un VTT enfant, un tricycle couché 2 roues avant, un 2 roues arriere, une remorque à bagages, une remorque enfant, un système pour accrocher un vélo enfant derriere un vélo adulte, un tandem vélo normal vélo couché et deux vélo rando-cycles classiques.

 

Même si nous n’avons fait qu’un tout petit tour du Japon 1000 kilomètres ce pays nous a conquis par la gentillesse de ses habitants, la beauté de ses paysages et de ses monuments.

Seul une météo très pluvieuse et les prix prohibitifs nous ont un peu moins séduit.

parcours au Japon

 

1889575385.JPG

 

 

Quelques chiffres :

Nombre de jours passé au Japon   44 jours

Nombre de Km parcouru au Japon à vélo 1288 Km

Nombre de Km total à vélo depuis le départ 15374 Km

Météo au Japon 23 jours de beau temps, 10 jours de pluie, 11 jours couvert et pluie

 

album Japon

(vous pouvez le voir avec les commentaires en cliquant sur l’image dans la colonne de droite)

Friedensreich Hundertwasser
Il y a sur l’ile où nous campions à Osaka deux usines d’incinération de déchets habillées par l’architecte autrichien Friedensreich Hundertwasser.
quelques photos de ces réalisations.
1294850137.JPG
161836836.JPG
1945218364.JPG
1043926071.JPG
154271324.JPG
774659838.JPG
858353222.JPG

2 commentaires

Classé dans Japon