Kirghizstan (suite et fin)

Après mon aventure avec les « bandits de grand chemin » Kirghiz me voilà arrivé à Kachgar en Chine. Je vous avais promis d’autres aventures et cela n’a pas manqué.
Après Jallal Abad où je me suis reposé un peu j’ai continué en vélo jusqu’à Osh qui est la deuxième ville du pays, car je ne voulais pas arrêter de rouler en vélo, pour me rassurer. Tout c’est bien passé et même si la population dans cette région est beaucoup moins accueillante que dans le reste du Kirghizstan je n’ai pas vraiment senti d’hostilité vis-à-vis de moi. J’avais décidé bien avant mes mauvaises rencontres de faire la portion de route qui va de Osh au col d’Irkeshtam en voiture. Lors des premiers kilomètres je regrettais presque cette décision, mais au fur et à mesure que l’on avançait je me disais combien ma sagesse m’avait encore bien conseillé.
Dès le départ la route se transforme en piste de terre, au début très roulante mais qui empire de plus en plus pour se transformer en un chemin de pierre qui ressemble plus au lit d’une rivière qu’à une route.

1059242629.JPG

La voiture que j’avais trouvé, pour une somme assez rondelette, tombait en panne tous les dix kilomètres et mon chauffeur devais s’arrêter pour réparer sans se départir de son calme.

358048147.JPG

A ce moment là on était, au milieu de nulle part dans la montée d’un col à 3500 mètres.

1180417727.JPG

Il nous a fallu deux jours pour faire les 250 Km qui sépare Osh de la frontière avec la Chine. Heureusement j’ai eu comme ça tout le temps pour admirer le paysage qui est sublime la route longe la chaîne des monts du Pamir avec des sommets à plus de 7000 mètres.

1697090066.jpg

 

24696818.JPG

 

1274621787.jpg

Nous avons passé la nuit dans le dernier village avant la frontière, dans une yourte à 3000 mètres, presque au pied du mont Lénine.

1007647911.JPG

Contrairement à mes craintes le passage de la frontière chinoise c’est très bien passé (on sent l’effet jeux olympiques) il y a presque un militaire par personne qui se présente à la frontière pour aider les gens qui arrive et ils sont très accueillant. Je n’avais pas ressenti la même chose lors de mes précédents voyages…….

213861472.JPG

Quelques chiffres :

Kilomètres parcourus au Kirghizstan 1327 Km
Kilomètres total 5610 Km
Dénivelé total 9065 m
Plus fort pourcentage de montée 23%
Nombre de jours passés au Kirghizstan 43 jours
Météo 3 jours de pluie
0 crevaison
1 agression

489582521.JPG

Sur la route de Kachgar

J’avais prévus deux jours pour arriver à Kachgar après être entré en Chine. La route contrairement à l’autre coté de la frontière est un vrai billard et je pensais qu’elle descendait beaucoup. Le premier jour après avoir passé 4 heures à la frontière, j’arrivais à faire 75 kilomètres dans un paysage désertique avec un seul village.

1723708458.JPG

Je dormais pour la première fois sous la tente seul dans la nature. (C‘est là que j’apprécie tout le matériel que je transporte avec moi).

1695967772.JPG

Après une bonne nuit je reprenais la route très tôt avec comme objectif de faire les 140 kilomètres qui me séparait de Kachgar dans la journée. Le paysage était toujours aussi désertique, mais au bout de 80 kilomètres je jetais l’éponge et acceptais de mettre mon vélo sur un camion, car depuis le matin je roulais face à un vent de sable et j’étais exténué. J’avais les yeux tout rouges à cause de la poussière. Je suis arrivé à Kachgar complètement épuisé et j’ai décidé de passer quelques jours ici pour me reposer.

Voilà huit ans presque jour pour jour que j’étais déjà passé dans cette ville et je ne reconnais plus rien tellement elle a changée.

Un commentaire

Classé dans kirghizstan