Sur la route de Samarqand

Finalement je n’ai fait à vélo que la route de Samarqand à Tachkent, ce n’est sûrement pas la plus belle route d’Ouzbékistan mais pour une reprise cela faisait un bon entraînement pour la suite. Les russes à l’époque du tsar appelaient cette région ‘’la steppe de la faim’’. Le premier jour un vent du nord très froid m’empêchait d’avancer et le thermomètre n’a pas dépassé les 8 degrés. Le deuxième jour le vent s’est calmé mais il ne faisait pas très chaud et les deux jours suivant le thermomètre est remonté à plus de 30 degrés. Les écarts de températures sont très importants dans cette région suivant la provenance du vent. Evidemment il n’y a pas beaucoup de villes et de villages et le logement pose un problème, la première nuit j’ai dormi dans une pièce que l’on m’a proposé dans une station service et pour manger les deux gars qui étaient là m’ont fait des frites avec des œufs.

248484630.jpg

La deuxième nuit alors que je cherchais un endroit pour planter ma tente un gars m’a proposé de dormir chez lui, mais il fallait faire cinq kilomètres sur une petite route, c’était dur après en avoir fait plus de cent. Dans la famille il y avait trois enfants, deux filles et un garçon. Les filles parlaient un peu anglais et la plus jeune qui avait douze ans voulait tout savoir de la France de ma famille, j’ai passé une excellente soirée.

1232071110.jpg

Après le repas son père m’a emmené faire une promenade dans le village et nous avons bu un verre (plutôt un bol) de vodka chez l’épicière qui me souriait de toutes ses dents dorées à l’or fin, en me demandant de l’emmener avec moi à Paris.
Dans ce village il n’y a pas l’eau courante et les gens vont chercher l’eau avec des seaux dans les canaux d’irrigations qui passent à proximité. Toute la région est vouée à la culture intensive du coton.

118265597.jpg

867154598.jpgLa Dernière étape sous un soleil de plomb (35°C) fut la plus longue depuis le départ (115 Km).
Me voilà de retour à Tachkent où les nouvelles concernant le passage en Chine ne sont pas très optimiste mais comme ils disent ici ‘’Inch Allah’’.
Dans deux jours je vais partir pour le Kazakhstan et le Kirghizstan où je ferais un peu de tourisme et organiserais la suite du voyage.
Ce matin j’ai revu Friedel et Andrew le couple canadien rencontré à Samarqand et on a décidé de partir ensemble, dans deux jours pour le Kazakhstan. La frontière se trouve à trente kilomètres au nord de Tachkent. (le lien avec leur site Internet est dans la rubrique les blogs que j’aime)

Quelques chiffres :

Kilomètres parcourus en Ouzbékistan 550 Km
Kilomètres total 3638 Km
Dénivelé total 670 m
Plus fort pourcentage de montée 16%
Nombre de jours passés en Ouzbékistan 25 jours
Météo 17 jours de soleil, 2 jours couvert, 2jours de pluie
Une crevaison

970174441.JPG

Un commentaire

Classé dans Voyage