Impressions Ouzbekes

Je profite de la pluie sur Samarqand pour vous donner quelques impressions sur ce pays.
Les gens d’abord sont d’une gentillesse remarquable, je suis souvent abordé, et la première question est pour me demander d’où je viens. Il n’y a pas encore beaucoup de touriste, et c’est souvent des français. Beaucoup de gens me parlent en français, hier soir j’ai rencontré une jeune étudiante en langue qui voulait être professeur de français. Elle m’a dit que dans la région de Samarqand il y avait au moins vingt cinq écoles où l’on apprenait le français. Elle parlait très bien notre langue.
Pour la nourriture je fais une cure de chachlik, de plov (brochette et riz avec des légumes et de la viande), de soupe et de salade.

91911013.JPG
1034127101.JPG

Le petit-déjeuner est très copieux.

1887216915.JPG

Les hôtels sont confortables et pas trop cher (20$). Ceux de Boukhara sont de toute beauté.

231984444.JPG

Pour l’argent c’est terrible, le plus gros billet vaut mille sums ce qui équivaut à cinquante centimes d’euros. Il faut un sac pour transporter son argent.

212792427.JPG

il y a plus de 51 billets pour payer le restaurant

L’Ouzbékistan semble être un gros marché pour le recyclage des anciens bus de tourisme d’Europe, pratiquement tous les bus qui circulent viennent de France, d’Italie et d’Allemagne.

1856422247.JPG

Des deux villes mythiques d’Asie centrale j’ai préféré Boukhara à Samarqand, même si Samarqand est très belle, Boukhara à beaucoup plus de charme et c’est très agréable de se promener dans la vieille ville sans but précis car il y a toujours quelque chose à voir. Manger le soir sous les mûriers centenaires de la place Lyab I Haouz et un vrai plaisir même si les prix y sont un peu supérieurs à la moyenne.

1089046233.JPG

Mais je n’ai pas réussi à faire la même chose pour aller à Boukhara et j’ai donc pris le train.

1567282803.JPG

PHOTO 5778
Avec le retour en taxi collectif qui m’a planté a mi-chemin quand mes deux compagnons de route sont descendus du taxi.
Je repartirai demain pour Tachkent à vélo j’espère qu’il fera beau, je pense mettre 5 jours pour faire les 350 Km qui séparent Samarqand de Tachkent. Je vous raconterai plus tard.

nota: je suis desole pour les photos mais le systeme a rendu l’ame apres deux photos je les mettrais plus tard….

Commentaires fermés sur Impressions Ouzbekes

Classé dans Voyage