Prolongations

Voilà maintenant six jours que je suis à Tachkent et j’ai enfin réuni tous les éléments nécessaires à la suite du voyage, mais j’ai perdu du temps et je sais pas si le temps qu’il me reste sur mon visa sera suffisant pour faire tout ce que je voulais en Ouzbékistan. Alicher le propriétaire de l’hôtel où je loge m’a bien affirmé qu’il pouvait prolonger mon visa mais comme il est en overdose de vodka en permanence, sauf le matin au réveil, j’ai encore quelques doutes. J’essayerai de discuter avec lui demain matin au saut du lit pour pouvoir organiser la suite de mon voyage, si c’est possible de prolonger ce sera parfait sinon je devrais prendre un bus ou le train sur une partie de mon périple et je n’en ai pas très envie.
J’ai profité de ce contretemps pour visiter Tachkent et m’imprégner de l’atmosphère Ouzbeke.
Tachkent est une ville très aérée et les distances sont toujours très importantes, je me suis donc promené souvent en vélo, j’ai aussi pris le métro (où j’ai eu mon seul contrôle policier) et je prend le taxi quand il pleut. Ici toutes les voitures sont des taxis potentiels. Un signe à la première voiture qui passe et en général c’est bon, et pour un à trois euros maximum on peut aller où on veut en ville.
La ville est très propre, la circulation très fluide car il n’y a pas beaucoup de voiture et les avenues sont très larges,

498476269.jpg

Mais çà manque beaucoup de caractère et il me tarde de voir Samarkand et Boukhara pour me faire une idée plus précise du pays.
Dans les blogs que j’aime j’ai mis un lien sur le blog de Cyril et Niccolo, deux « fêlés » qui vont d’Europe à HongKong en moto et que j’ai rencontré ici dans l’hôtel où je suis.

1175199138.JPG

697784642.JPGLorsque j’étais dans le bar équipé en Wi Fi, pour mettre à jour le blog, j’ai rencontré une jeune femme très sympathique, qui est rentrée avec son vélo dans le restaurant, qui parlait le même anglais que moi et qui est guide de haute montagne. Elle m’a proposé d’aller faire le pic Lénine (plus de 7000m) au Kirghizstan mais j’ai refusé. Elle travaille dans les bâtiments de grande hauteur où elle intervient accrochée à une corde.

J’ai réglé mon problème de timing en demandant un visa pour le Kazakhstan ce qui me permettra de quitter l’Ouzbékistan avant la fin du visa. Aujourd’hui j’ai mangé à l’institut français d’études sur l’Asie Centrale, où j’ai rencontré Vanessa qui m’a proposé d’aller faire une visite à l’école française de Tachkent.

http://ecoledetachkent.free.fr/

Je vous raconterai la prochaine fois.

Ce matin en rentrant de l’ambassade du Kazakhstan je me suis trouvé sur le passage du président… C’est un spectacle surréaliste, l’avenue est complètement bloqué, il y a un policier à chaque carrefour qui tourne le dos à la route et tous les gens sur le trottoir s’arrêtent de marcher en attendant que le cortège soit passé c’est hallucinant…..

Note pour répondre à Jean

Une photo de la réparation ne donnerai rien car ils ont simplement ressoudé le tube et ils ont supprimé une pièce (support des galets de renvoi de la chaîne) qui d’après eux empêchait le serrage correct des deux tubes télescopique un sur l’autre.

2 commentaires

Classé dans Voyage